Sentiweb - le site du Réseau Sentinelles   INSERM U707Sorbonne Université. Pierre et Marie Curie - Paris 6Santé Publique France
 

Accueil

Vous trouverez sur ces pages un descriptif des méthodes utilisées par le reseau Sentinelles:
  • Grippe et COVID-19, surveillance effectuée par le réseau Sentinelles

    Jusqu'au début de l'année 2020, la surveillance des épidémies de grippe saisonnière par le réseau Sentinelles reposait sur le suivi des cas de « syndromes grippaux » (définis par une fièvre supérieure à 39°C, d’apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires), vus en consultations de médecine générale et pédiatrie.
    En mars 2020, suite à l’émergence du SARS-CoV-2 (COVID-19), la surveillance Sentinelles a évolué. L’indicateur suivi est maintenant celui des « infections respiratoires aiguës » (IRA) (définies par l'apparition brutale de fièvre (ou sensation de fièvre) et de signes respiratoires), vues en consultation de médecine générale et pédiatrie.
    Cette surveillance des IRA permet non seulement de suivre l'évolution de la grippe saisonnière, mais aussi celle de la COVID-19 et d'autres infections virales responsables d'IRA (VRS, rhinovirus et métapneumovirus notamment), grâce au couplage d'une surveillance virologique également effectuée par les médecins Sentinelles. L'ensemble des données recueillies permet ainsi d'estimer le nombre de cas de COVID-19 ou de grippe parmi ces cas d'IRA vus en médecine générale et pédiatrie en France métropolitaine. Les données complètes sont présentées dans le bulletin ci-dessous.

    Cette surveillance des infections respiratoires est réalisée en collaboration avec Santé publique France, le Centre National de Référence des infections respiratoires et l’Université de Corse. Des bulletins épidémiologiques édités par Santé publique France reprennent l'ensemble des données de surveillance (ambulatoire et hospitalière) sur la situation concernant la COVID-19 et la grippe.

  • Le nombre de médecins généralistes Sentinelles participant dans la région est insuffisant pour permettre la réalisation de carte départementale.

  • Durant la période épidémique de grippe les données issues du réseau Sentinelles sont combinées avec celles du Grog afin de produire des estimations plus robustes notamment au niveau régional. Ce sont ces données qui sont utilisées dans le bulletin épidémiologique grippe de l'Institut de Veille Sanitaire (dénommé Réseau Unifié). Les données du réseau Sentinelles restent utilisées et publiées pour la détection, la description des épidémies et les modèles mathématiques de prévision (le Réseau Unifié n'ayant que 3 ans d'historique).