Sentiweb - le site du Réseau Sentinelles   INSERM U707Sorbonne Université. Pierre et Marie Curie - Paris 6Santé Publique France
 

Historique des épidémies

Les onglets ci-dessus présentent les caractéristiques des épidémies de syndromes grippaux et de diarrhée aiguë observées par le réseau Sentinelles pour chaque saison "hivernale" (de septembre à août de l'année suivante). 

Les estimations hebdomadaires du nombre de cas vus en consultation pour l'ensemble des médecins généralistes français (en métropole) sont issues des données recueillies auprès des médecins généralistes Sentinelles.

Les méthodes d'estimation des incidences et de détection des épidémies sont détaillées dans la rubrique Méthodes.

Vous pouvez télécharger et visualiser nos données nationales et régionales depuis 1984 grâce à la rubrique Bases de données.

Historique des épidémies de syndromes grippaux

Les médecins généralistes du réseau Sentinelles surveillent les cas de syndromes grippaux vus en consultation et rapportent les cas correspondant à cette définition à notre équipe. A partir de ces informations, nous estimons chaque semaine le nombre de patients présentant un syndrome grippal vus en consultation de médecine générale en France métropolitaine.
Cette estimation permet de suivre l'évolution des épidémies de grippe. Durant chaque saison hivernale, des campagnes de prélèvements virologiques sont réalisées par les médecins généralistes et pédiatres Sentinelles auprès de certains patients (de l'ordre de quelques milliers) permettant d'explorer les différents types de virus grippaux en circulation. Les types de virus qui circulent majoritairement sont indiqués dans la colonne de droite du tableau ci-dessous pour chaque saison (Source : Grog, Centre Nationaux de Référence via FluNet).

Cliquez sur une période (en rouge) pour mettre en évidence les caractéristiques de celle-ci sur tous les graphiques
Statistiques des épidémies de syndromes grippaux détectées par le réseau Sentinelles
Mesure Minimum Maximum Moyenne
(1) : valeurs arrondies au millier (2) : valeurs arrondies à la dizaine
Saison Cartes animées Début(Semaine) Fin(Semaine) Durée(Semaines) Pic(Semaine) Taux d'incidence au pic (taux pour 100 000 habitants) Incidence (nombre de cas) Taux d'incidence (taux pour 100 000 habitants) Virus dominant

Historique des saisons de diarrhée aiguë

Les médecins généralistes du réseau Sentinelles surveillent les cas de diarrhées aiguës vus en consultation et rapportent les cas correspondant à cette définition à notre équipe. A partir de ces informations, nous estimons chaque semaine le nombre de patients présentant une diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale en France métropolitaine. Cette estimation permet de suivre l'évolution des épidémies de gastroentérites.

Les pages ci-dessous présentent les caractéristiques des incidences des diarrhées aiguës agrégées par "saison hivernale" (pour chaque année -  une année ici est à entendre de septembre à aout de l'année suivante, comme l'année scolaire - nous considéront la période débutant à la semaine 47 d'une année, et durant 22 semaines - terminant à la semaine 15 ou 16 de l'année suivante selon les années).

Cliquez sur une période (en rouge) pour mettre en évidence les caractéristiques de celle-ci sur tous les graphiques
Statistiques des saisons de diarrhée aiguë
Mesure Minimum Maximum Moyenne
(1) : valeurs arrondies au millier (2) : valeurs arrondies à la dizaine
Saison Cartes animées Début(Semaine) Fin(Semaine) Durée(Semaines) Pic(Semaine) Taux d'incidence au pic (taux pour 100 000 habitants) Incidence (nombre de cas) Taux d'incidence (taux pour 100 000 habitants)

Historique des épidémies de diarrhée aiguë

Les médecins généralistes du réseau Sentinelles surveillent les cas de diarrhées aiguës vus en consultation et rapportent les cas correspondant à cette définition à notre équipe. A partir de ces informations, nous estimons chaque semaine le nombre de patients présentant une diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale en France métropolitaine. Cette estimation permet de suivre l'évolution des épidémies de gastroentérites.

Sur les pages ci-dessous, les périodes épidémiques ont été déterminées grâce à un seuil épimidémique fondé sur un modèle de régression périodique appliqué aux données passées dont la méthode de calcul est appliquée depuis novembre 2015. Les chiffres des publications antérieures à cette date (bilan annuel, bulletin hébdomadaires) étaient basés sur une méthode différente de calcul des dates de début et de fin des épidémies pour les gastro-entérites et peuvent être différents selon les années notamment depuis la saison 2010/2011.

Cliquez sur une période (en rouge) pour mettre en évidence les caractéristiques de celle-ci sur tous les graphiques

Ce tableau est basé sur la méthode de calcul du seuil épidémique utilisée depuis novembre 2015. Les chiffres des publications antérieures à cette date (bilan annuel, bulletin hebdomadaires) reposaient sur une méthode de différente d'estimation du seuil épidémique pour les gastro-entérites, impliquant des dates de détection des épidémies différentes selon les années notamment depuis la saison 2010/2011.

Statistiques des épidémies de diarrhée aiguë détectées par le réseau Sentinelles
Mesure Minimum Maximum Moyenne
(1) : valeurs arrondies au millier (2) : valeurs arrondies à la dizaine
Saison Cartes animées Début(Semaine) Fin(Semaine) Durée(Semaines) Pic(Semaine) Taux d'incidence au pic (taux pour 100 000 habitants) Incidence (nombre de cas) Taux d'incidence (taux pour 100 000 habitants)
Ce graphique représente le taux d'incidence hebdomadaire de l'indicateur pour chaque période annuelle. Elle début à une semaine de référence (toujours le même n°, ici la semaine n°33) et se termine la semaine précédente de la semaine de référence de l'année civile suivante, les semaines sont renumérotées n°0=semaine étant la première semaine de cette nouvelle période annuelle. On la dénomme par le numéro de l'année civile de sa premiere semaine. En d'autres termes, il s'agit d'une année dont on fixe le début arbitrairement à une date plus commode pour l'analyse et dont on renumérote les semaines à partir de ce début. L'année scolaire (de septembre à septembre) en serait un autre exemple. Chaque courbe correspond à une période annuelle, sa couleur est d'autant plus claire que celle-ci est ancienne. Sur l'échelle en haut du graphique, le début du mois (suivant le calendrier de la dernière année affiché) sont indiqués à titre indicatif. Ce graphique représente les épidémies en perspective induisant un décalage horizontal et vertical. Dans ce cas les axes ne sont justes que pour la courbe représentant la dernière année. Pour comparer toutes les années aux mêmes échelles, fixez les décalages à zéro.
Années considérées
Graphique représentant les taux d'incidence hebdomadaire pour 100 000 habitants des consultations depuis le début de la surveillance. Les périodes considérées comme épidémiques sont indiquées par les rectangles rouges délavés
Tableau détaillé des incidences hebdomadaires durant la {{type_periode}}
Semaine de début de la {{type_periode}}
Semaine de fin de la {{type_periode}}
Durée de la {{type_periode}}, en nombre de semaines
Semaine d'incidence maximale (pic de la {{type_periode}})
Incidence estimée de consultations en médecine générale cumulée sur chaque {{type_periode}}
Taux d'incidence estimé pour 100 000 habitants des consultations en médecine générale calculé à partir de l'incidence cumulée sur toute la {{type_periode}}
Taux d'incidence estimé pour 100 000 habitants durant la semaine du pic de la {{type_periode}}
Type et sous type viraux dominant ou co-dominants circulant durant la saison hivernale. D'après les GROG, CNR Influenza (bulletin historique), BEH et les données de FluNet. Ces informations reposent sur des nombres de prélèvements variables (notamment avant 1991) et utilisant des techniques de détection virale de sensibilités différentes. De plus, plusieurs définitions de la co-dominance pouvant être utilisées, ces informations sont données à titre purement indicatif.
Taux d'incidence depuis le début de la surveillance
Taux d'incidence pour chaque année (recentrée)
Distribution des caractéristiques principales de chaque {{type_periode}}
Structure d'âge des {{type_periodes}}
Ce graphique représente la structure d'âge de chaque {{type_periode}} considérée. Chaque barre représente une {{type_periode}}, la portion de couleur de chaque barre indique la part attribuable à chaque groupe d'âge. L'abscisse indique l'année dans laquelle débute chaque {{type_periode}}. Plusieurs onglets sont disponibles pour afin de visualiser la structure d'âge en utilisant différents indicateurs :
  • Le taux d'incidence correspond à l'incidence spécifique de chaque groupe d'âge (rapporté à la population correspondante de chaque groupe). Attention, ici la hauteur de la barre ne représente pas le taux d'incidence total calculé sur l'ensemble de la population.
  • La proportion correspond la proportion à la proportion de cas dans le groupe d'âge considéré (calculé sur l'incidence estimée par groupe d'âge)
Graphique représentant la distribution des caractéristiques de chaque {{type_periode}} (un point = une {{type_periode}}). La boite à moustache (boxplot) représente les statistiques principales de chacune des caractéristiques. Les points sont répartis horizontalement suivant la saison de la période considérée (le point est d'autant plus à gauche que la {{type_periode}} est ancienne). Le bord inférieur du rectangle indique le 1er quartile, le supérieur le 3e quartile, le trait horizontal dans le rectangle la médiane. Les traits horizontaux bas et haut de la moustache, indiquent respectivement la valeur minimale et maximale des valeur observées.
Délai depuis le début de la saison
Mois de début
Mois
Durée
Semaines