Sentiweb - le site du Réseau Sentinelles   INSERM U707Sorbonne Université. Pierre et Marie Curie - Paris 6Santé Publique France
 

Travaux du réseau Sentinelles sur la COVID-19

Travaux du réseau Sentinelles sur la COVID-19

Le réseau Sentinelles est impliqué dans plusieurs travaux de veille et de recherche sur la pandémie de COVID-19. Ces travaux sont détaillés ci-dessous.

Surveillance de l’épidémie en France métropolitaine

Le réseau Sentinelles est en charge, en partenariat avec Santé publique France et le Centre National de Référence des virus des infections respiratoires (Institut Pasteur et Hospices civils de Lyon) et l’Université de Corse, de surveiller la pandémie de COVID-19 au niveau des consultations de soins primaires (médecine générale et pédiatrie ambulatoire).

Cette surveillance s’appuie sur :

  • le suivi du nombre de cas d’infections respiratoires aigües (IRA) vus en consultation de médecine générale ;
  • les prélèvements d’un échantillon de ces cas d’IRA, permettant d’identifier les virus suivants : SARS-CoV-2 (COVID-19), virus grippaux, virus respiratoire syncytial (VRS), rhinovirus ou métapneumovirus.

A partir de ces informations, il est possible d’estimer le nombre de cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 (COVID-19) vus chaque semaine en consultations de médecine générale. Ces estimations, ainsi que des informations sur la description des cas, sont publiées chaque semaine dans le bulletin épidémiologique du réseau Sentinelles.

Retrouver les résultats :

Etude sur la perception de la pandémie de COVID-19

Cette étude, réalisée en février 2020 au moment de l’arrivée de la pandémie de COVID-19 en Europe, avait pour objectif d’estimer le niveau de connaissance, la perception du risque et l’acceptation des recommandations sanitaires dans trois populations différentes : population générale, médecins généralistes/pédiatres libéraux, et pharmaciens.

En population générale elle a été réalisée au travers de la cohorte GrippeNet.fr / COVIDnet.fr, dans six pays européens : Espagne, France, Irlande, Italie, Royaume-Uni et Suisse.

Pour les médecins généralistes et les pédiatres libéraux, elle a été réalisée dans des réseaux de type sentinelle de trois pays : réseau « Sciensano» en Belgique, réseau « Red centinela Sanitaria » en Espagne et réseau Sentinelles en France.

Pour les pharmaciens, l'étude a été réalisée par le biais du réseau IQVIA.

Cette étude a été soutenue par le consortium REACTing.

I-Move COVID-19

Le réseau Sentinelles participe au projet européen I-MOVE COVID-19, coordonné par la société Epiconcept. Ce projet a été financé par la Commission Européenne, dans la cadre de l’initiative H2020 et de l’appel à projet “Advancing knowledge for the clinical and public health response to the novel coronavirus epidemic”.

Le consortium I-MOVE-COVID-19 recueille des informations épidémiologiques et cliniques sur les patients atteints de COVID-19, ainsi que des informations virologiques sur le SARS-CoV-2, à travers (a) la mise à disposition d'une plateforme de surveillance flexible, (b) des études de recherche et (c) une évaluation des interventions de santé publique.

Pour atteindre cet objectif, le consortium s’appuie sur le réseau européen de surveillance de la grippe (I-MOVE), dont le réseau Sentinelles fait partie depuis 2015. I-MOVE réunit des réseaux de soins primaires, des hôpitaux et des centres nationaux de référence de laboratoire dans dix pays européens.

En soins primaires, les objectifs des travaux menés dans le cadre du projet I-MOVE-COVID-19 sont les suivants :

  • renforcer des systèmes européens pour détecter et signaler rapidement les cas de COVID-19 en soins primaires, afin de contribuer à la base de connaissances, d'orienter la prise en charge des patients et d'informer la réponse de santé publique pour le COVID-19 en Europe ;
  • estimer l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 chez les patients vus en consultation en soins primaire, en utilisant des données collectées par les réseaux de surveillance en soins primaire de type sentinelle ;
  • étudier des facteurs associés à la COVID-19 chez les patients consultant en soins primaires et/ou chez les professionnels de santé en médecine générale.

Pour plus d’informations sur ce projet : https://www.imoveflu.org/i-move-covid-19 .

COVID-A : Etude sur l’évolution clinique et virologique des patients suspects de COVID-19 vus initialement en consultation de soins primaires

L’étude COVID-A vise à décrire l’évolution clinique et virologique de la maladie COVID-19 dans sa phase initiale, c'est-à-dire chez les patients vus en consultation de soins primaires en France métropolitaine (qu’ils soient secondairement hospitalisés ou pas).

Elle est conduite auprès de patients inclus par des médecins du réseau Sentinelles. Le suivi de l’évolution clinique se fait à travers l’envoi quotidien (par mail ou par sms) aux patients inclus d’un questionnaire de symptômes. En parallèle, il leur est demandé de réaliser des auto-recueils de gargarisme ou d’expectorations spontanées pour des analyses virologiques, le jour de l’inclusion, puis 2, 4 et 6 jours plus tard.

Cette étude a été financée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), dans le cadre de l’appel d’offre « Flash COVID-19 ».

Pour plus d’informations : http://www.sentiweb.fr/france/fr/?page=enquetes

COVID-SeroPRIM : Séroprévalence des anticorps IgG anti-SARS-CoV-2 chez les professionnels de santé en soins primaires et leurs contacts au sein des ménages

Cette étude vise à apporter des connaissances sur le niveau d’infection et d'immunité (acquise naturellement ou par la vaccination) contre le SARS-CoV-2 chez les professionnels de santé en soins primaires et les membres de leur ménage.

Avec la collaboration de l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA), du réseau de Recherche Clinique en Odontologie libérale (ReCOL), et d’IQVIA, elle est mise en œuvre au sein de quatre populations de professionnels de santé : médecins généralistes, pédiatres, professionnels de santé exerçant en pharmacie de ville et en cabinet dentaire en France métropolitaine.

Cette étude a été financée par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), dans le cadre de l’appel d’offre « RA-COVID-19 ».

Plus d’informations seront bientôt disponibles sur cette étude.

Travaux de modélisation réalisés en s'appuyant sur les données Sentinelles

Les données publiées par l’équipe Sentinelles à partir des réseaux Sentinelles et GrippeNet.fr/COVIDnet.fr sont utilisées dans des travaux de modélisation, parmi lesquels les travaux réalisés par les chercheurs de l’IPLESP :

 

 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail