Sentiweb - le site du Réseau Sentinelles   INSERM U707Sorbonne Université. Pierre et Marie Curie - Paris 6Santé Publique France
 

    France métropolitaine

    Situation observée pour la semaine 15 de l'année 2019, du 08/04/2019 au 14/04/2019 :

    Ces actualités sont mises à jour chaque mercredi - Publié le 17/04/2019

    Syndromes Grippaux 

      Activité faible

    Diarrhée aiguë 

      Activité modérée à forte

    Varicelle 

      Activité modérée à forte
    Surveillance clinique : en France métropolitaine, la semaine dernière (2019s15), le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 12 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [7 ; 17]), soit 8 000 nouveaux cas. Ce taux d’incidence des syndromes grippaux est toujours en diminution.
    Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Grand Est (44 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [4 ; 84]), Auvergne-Rhône-Alpes (23, IC 95% [5 ; 41]) et Hauts-de-France (19, IC 95% [1 ; 37]).
    Efficacité vaccinale : Selon les données collectées par les médecins Sentinelles, l’efficacité du vaccin antigrippal contre tous les virus grippaux est estimée à : 41% (IC95% [6 ; 63]) chez les personnes âgées de 65 ans et plus, et 55% (IC95% [12 ; 77]) chez les personnes âgées de moins de 65 ans ayant des facteurs de risque de complications. L’efficacité vaccinale par virus chez l’ensemble des personnes à risque de complications, est de 69% (IC95% [42 ; 83]) contre le virus A(H1N1)pdm09 et de 33% (IC95% [-2 ; 55]) contre le virus A(H3N2). Ces estimations seront affinées dans les semaines à venir.
    Surveillance virologique : depuis la semaine 2018s40, date de début de la surveillance, 2 502 prélèvements ont été réalisés par les médecins Sentinelles (1 852 par les médecins généralistes et 650 par les pédiatres libéraux), dont 2 498 ont été testés à ce jour.
    La semaine dernière, 15 prélèvements ont été réalisés et testés. Parmi eux, 4 (26,7%) étaient positifs pour au moins un virus grippal. Le taux de positivité était en légère augmentation par rapport à la semaine précédente.
    Les virus détectés depuis le début de la surveillance sont répartis de la façon suivante :
    - 431 (17,3%) virus de type A(H1N1)pdm09,
    - 832 (33,3%) virus de type A(H3N2),
    -   19   (0,8%) virus de type A non sous-typés,
    -     2   (0,1%) virus de type B lignage Victoria,
    -     0   (0,0%) virus de type B lignage Yamagata,
    -     0   (0,0%) virus de type B lignage non déterminé.
    Deux co-infections de virus grippaux A(H1N1)pdm09 et A(H3N2) ont été observées sur l’ensemble de la période de surveillance virologique.
    Pour les autres virus respiratoires, 255 prélèvements (10,2%) étaient positifs pour le rhinovirus (hRV), 172 (6,9%) pour le virus respiratoire syncytal (VRS), et 91 (3,6%) pour le métapneumovirus (hMPV).
    Les prélèvements ont été analysés par le CNR des virus des infections respiratoires (Centre coordonnateur : Institut Pasteur - Paris, Centre associé : Hospices civils de Lyon) et par le laboratoire de virologie de l’Université de Corse.
    Prévision : selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques et sur les délivrances de médicaments (partenariat IQVIA), l’activité des syndromes grippaux devrait poursuivre sa diminution cette semaine (2019s16).
    Afin de disposer d’une vision globale sur la situation en France métropolitaine, l’ensemble des données disponibles sur les infections respiratoires hivernales est analysé conjointement par Santé publique France, le Centre national de référence des virus respiratoires (dont la grippe) et le réseau Sentinelles.
    Un bilan préliminaire détaillé de l’épidémie de grippe 2018/2019 est disponible en suivant ce lien. Cette année, l’épidémie de grippe a été marquée par :
    - Epidémie de courte durée
    - Circulation quasi-exclusive des virus grippaux de type A, avec co-circulation
    des virus A(H3N2) et A(H1N1)pdm09
    - Impact modéré en médecine ambulatoire
    - Impact important en milieu hospitalier et en collectivités de personnes âgées
    - Mortalité importante liée à la grippe
    - Très légère augmentation de la couverture vaccinale
    - Efficacité modérée du vaccin antigrippal, variable selon les souches virales


    Bulletin grippe Santé publique France
    Plus d’information sur les méthodes statistiques utilisées
      Taux d'incidence Incidence
    France métropolitaine 12 [7 ; 17] 7632 [4585 ; 10679]
    En régions
    Grand Est 44 [4 ; 84] 2473 [215 ; 4731]
    Nouvelle-Aquitaine 6 [0 ; 20] 396 [0 ; 1273]
    Auvergne-Rhône-Alpes 23 [5 ; 41] 1826 [380 ; 3272]
    Bourgogne-Franche-Comté 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
    Bretagne 14 [0 ; 40] 485 [0 ; 1363]
    Centre-Val de Loire 16 [0 ; 32] 425 [0 ; 859]
    Corse 11 [0 ; 37] 37 [0 ; 125]
    Ile-de-France 4 [0 ; 10] 528 [0 ; 1207]
    Occitanie 4 [0 ; 14] 216 [0 ; 816]
    Hauts-de-France 19 [1 ; 37] 1166 [94 ; 2238]
    Normandie 5 [0 ; 15] 168 [0 ; 514]
    Pays de la Loire 2 [0 ; 11] 93 [0 ; 457]
    Provence-Alpes-Côte d'Azur 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
    En France métropolitaine, la semaine dernière (2019s15), le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 129 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [112 ; 146]), en dessous du seuil épidémique (130 cas pour 100 000 habitants).
    Au niveau régional, les taux d’incidences les plus élevés ont été observés en : Provence-Alpes-Côte d’Azur (207 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [87 ; 327]), Auvergne-Rhône-Alpes (133, IC 95% [92 ; 174]), Pays de la Loire (131, IC 95% [64 ; 198]) et Grand Est (130, IC 95% [82 ; 178]).
    Plus d’informations sur les méthodes statistiques
      Taux d'incidence Incidence
    France métropolitaine 129 [112 ; 146] 84971 [73845 ; 96097]
    En régions
    Grand Est 130 [82 ; 178] 7395 [4675 ; 10115]
    Nouvelle-Aquitaine 117 [61 ; 173] 7104 [3692 ; 10516]
    Auvergne-Rhône-Alpes 133 [92 ; 174] 10802 [7455 ; 14149]
    Bourgogne-Franche-Comté 69 [31 ; 107] 1987 [874 ; 3100]
    Bretagne 78 [23 ; 133] 2668 [785 ; 4551]
    Centre-Val de Loire 55 [22 ; 88] 1457 [590 ; 2324]
    Corse 115 [34 ; 196] 386 [114 ; 658]
    Ile-de-France 115 [72 ; 158] 14154 [8904 ; 19404]
    Occitanie 98 [48 ; 148] 5816 [2850 ; 8782]
    Hauts-de-France 125 [72 ; 178] 7639 [4430 ; 10848]
    Normandie 40 [10 ; 70] 1371 [358 ; 2384]
    Pays de la Loire 131 [64 ; 198] 5030 [2450 ; 7610]
    Provence-Alpes-Côte d'Azur 207 [87 ; 327] 10556 [4427 ; 16685]
    En France métropolitaine, la semaine dernière (2019s15), le taux d’incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 37 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [28 ; 46]).
    Onze foyers régionaux ont été observés, d’activité forte en Nouvelle-Aquitaine (83 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [32 ; 134]) et Hauts-de-France (42, IC 95% [14 ; 70]) et modérée en Normandie (35, IC 95% [3 ; 67]), Pays de la Loire (35, IC 95% [0 ; 71]), Grand Est (31, IC 95% [4 ; 58]), Occitanie (29, IC 95% [6 ; 52]), Centre-Val de Loire (26, IC 95% [5 ; 47]), Provence-Alpes-Côte d’Azur (24, IC 95% [0 ; 56]), Bretagne (24, IC 95% [0 ; 54]), Auvergne-Rhône-Alpes (20, IC 95% [3 ; 37]) et Ile-de-France (20, IC 95% [0 ; 44]).
      Taux d'incidence Incidence
    France métropolitaine 37 [28 ; 46] 24288 [18052 ; 30524]
    En régions
    Grand Est 31 [4 ; 58] 1773 [248 ; 3298]
    Nouvelle-Aquitaine 83 [32 ; 134] 5084 [1987 ; 8181]
    Auvergne-Rhône-Alpes 20 [3 ; 37] 1614 [277 ; 2951]
    Bourgogne-Franche-Comté 11 [0 ; 22] 306 [0 ; 636]
    Bretagne 24 [0 ; 54] 801 [0 ; 1826]
    Centre-Val de Loire 26 [5 ; 47] 682 [118 ; 1246]
    Corse 0 [0 ; 0] 0 [0 ; 0]
    Ile-de-France 20 [0 ; 44] 2451 [0 ; 5380]
    Occitanie 29 [6 ; 52] 1748 [409 ; 3087]
    Hauts-de-France 42 [14 ; 70] 2579 [870 ; 4288]
    Normandie 35 [3 ; 67] 1186 [97 ; 2275]
    Pays de la Loire 35 [0 ; 71] 1360 [0 ; 2752]
    Provence-Alpes-Côte d'Azur 24 [0 ; 56] 1227 [0 ; 2852]

    Quoi de neuf ?