Sentiweb - le site du Réseau Sentinelles   INSERM U707Sorbonne Université. Pierre et Marie Curie - Paris 6Santé Publique France
 

Infection respiratoire aiguë (IRA)

  • Surveillance depuis 2020
    Etat : en cours
  • Définition des cas :
    Tout patient consultant (ou téléconsultant) pour une infection respiratoire aiguë (IRA), définie par l'apparition brutale de fièvre (ou sensation de fièvre), et de signes respiratoires (comme la toux, un essoufflement ou une sensation d’oppression thoracique)
Le gradient de couleur bleu utilisé ci-dessus a été choisi pour être visible par tous facilement, contrairement au gradient vert-rouge utilisé habituellement.    
En France métropolitaine, la semaine dernière (2020s31), le taux d’incidence des cas d’infection respiratoire aiguë (IRA) vus en consultation (ou en téléconsultation) de médecine générale a été estimé à 24 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [16 ; 32]). Cette estimation est stable par rapport à la semaine 2020s30 (données consolidées : 33 [26 ; 40]).
Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Pays de la Loire (58  [12 ; 104]), Occitanie (42 [10 ; 74]) et Grand Est (38 [8 ; 68]). 
Retrouvez plus d’information sur l’ensemble des données de surveillance (ambulatoire et hospitalière) sur le site de Santé publique France
 
En France métropolitaine, la semaine dernière (2020s30), le taux d’incidence des cas d’infection respiratoire aiguë (IRA) vus en consultation (ou en téléconsultation) de médecine générale a été estimé à 37 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [28 ; 46]). Cette estimation est stable par rapport à la semaine 2020s29 (données consolidées : 31 [24 ; 38]).

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Grand Est (138 [62 ; 214]), Nouvelle-Aquitaine (47 [19 ; 75]) et Occitanie (44 [19 ; 69]). 
 
En France métropolitaine, la semaine dernière (2020s29), le taux d’incidence des cas d’infection respiratoire aiguë (IRA) vus en consultation (ou en téléconsultation) de médecine générale a été estimé à 36 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [27 ; 45]). Ce taux est en légère hausse depuis 4 semaines (données consolidées pour la semaine 2020s28 : 27 [21 ; 33]).

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Grand Est (84 IC 95% [38 ; 130]), Nouvelle-Aquitaine (64 [28 ; 100]) et Pays de la Loire (62 [10 ; 114]).

Ces blocs d'information sont issues des bulletins utilisant les données disponibles lors de leur publication. Ces données sont soumises à consolidation, une variation peut s'observer dans les 3 semaines suivant leur publication.

Les données de cette page sont actualisées chaque semaine lors de la publication de notre bulletin le mercredi

Evolution du taux d'incidence de l'indicateur {{name}} en France métropolitaine

Téléchargez ou visualisez plus de données rendez-vous sur les pages Base de données > Accès aux données

Les données de cette page sont actualisées chaque semaine lors de la publication de notre bulletin le mercredi

Sites internet recommandés concernant cette maladie

Aucun lien n'est disponible pour cette maladie