Présentation de l'antenne

Historique

L'antenne régionale Ile-de-France du réseau Sentinelles a été créée en mai 2015 et est localisée dans le département de médecine générale de l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
L'antenne est dirigée par Docteur Mathilde François, médecin généraliste et Maître de Conférenceà l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) et animée par Camille Bonnet.

Objectifs

Le développement de l'Antenne régionale Ile-de-France s'inscrit dans :

  • La mise en place d'une animation régionale afin de :

    • Renforcer le maillage régional des médecinsSentinelles ;
    • Renforcer la participation des médecins à l'activité de surveillance continue.
  • La mise en place de collaborations et de partenariats avec les organismes régionaux responsables de la veille sanitaire et de la recherche médicale.

Projets scientifiques

Etude Adoma : en cours

Le département de médecine générale de l’Université de Saint-Quentin-en-Yvelines et le réseau Sentinelles, ainsi que Collège national des généralistes enseignants (CNGE), sont partenaires de l’étude ADOMA : Antibiothérapie Différée en Médecine Générale - exemple de l’Otite Moyenne Aiguë, portée par l’équipe SPRI (Soins primaires et prévention) de l’INSERM.
Cette étude, lancée en 2022, a pour objectif principal d’étudier les facteurs associés au choix de l’antibiothérapie (immédiate ou différée) chez des patients de plus de 6 mois vus en consultation de médecine générale pour une otite moyenne aiguë. Pour cela, plus de 300 médecins investigateurs ont été recrutés afin d’inclure 2800 patients.

Les inclusions des patients sont actuellement en cours.

Le protocole d’étude a été publié dans la revue Exercer (n195 Volume 34 septembre 2023, page 305), http://doi.org/10.56746/EXERCER.2023.195.305.

Etude TOP 5

Le projet scientifique TOP 5 portant sur la surmédicalisation a été mené par l’antenne Ile-de-France entre 2017 et 2021, sous la responsabilité scientifique de Mathilde François.
Il s'inscrit dans le cadre de la campagne Choosing wisely , qui a pour objectif de cibler les procédures de soins dont la balance bénéfices/risques est défavorable afin, à terme, d’en diminuer les prescriptions.
Le principe repose sur la création de listes de cinq procédures de soins ( Top five list ), 1) communément prescrites, 2) n’ayant pas fait la preuve de leur efficacité et 3) présentant un danger potentiel.
C’est dans ce cadre que trois Top Five list de médecine générale ont été élaborées : une par les patients (interrogés via Grippenet.fr/Covidnet.fr), une par les médecins généralistes (médecins Sentinelles) et une par un groupe de professionnels pluridisciplinaires.

Vous pouvez retrouver l'ensemble des données publiées ci-dessous :

  • Protocole d'étude

Hazard A, Pino C, Pelletier-Fleury N, Hanslik T, Saint-Lary O, Blanchon T, François M. "Top five list" française en médecine générale. Protocole de l'étude. Exercer. 2017 Juin;(134):282-6. https://www.exercer.fr/full_article/893

  • Liste Top 5 élaborées par les médecins

Hazard A, Fournier L, Rossignol L. et al. A top 5 list for French general practice. BMC Fam Pract 21, 161 (2020). https://doi.org/10.1186/s12875-020-01235-5

  • Liste Top 5 élaborées par les patients

Hazard A, Debin M, Hervé C, Guerrisi C, Bonnet C, Francois M. Implementation of a top five list to identify medical overuse in general practice according to patients’ viewpoint in 2019 in France. BMC Fam Pract 22, 134 (2021). https://doi.org/10.1186/s12875-021-01475-z

  • Liste Top 5 élaborées par le groupe pluridisciplinaire

Hazard A, Dupont M, Bonnet C, François M. La liste des cinq procédures de soins à oublier en médecine générale en France : élaboration par un groupe pluriprofessionnel. Exercer 2022. 185:317-23. http://doi.org/10.56746/EXERCER.2022.185.317