Sentiweb - le site du Réseau Sentinelles blason-Corse
* Corse
I sentinelli in TramiceUniversità di Corsica Pasquale Paoli INSERM U707Sorbonne Université. Pierre et Marie Curie - Paris 6Santé Publique France
 

    Urétrite masculine

    • Surveillance depuis 1984
      Etat : en cours
    • Définition des cas :
      Présence d'une dysurie d'apparition récente et/ou d'un écoulement urétral purulent, mucopurulent ou mucoïde récent.

    • Données recueillies pour chaque cas : âge, symptômes évoluant depuis combien de temps (<24h / 1 à 3 jours / plus de 3 jours), présence d’une dysurie, d’un écoulement urétral, infection par le VIH et date du diagnostic, antécédents d’infections sexuellement transmissible (IST) dans les 12 derniers mois, partenaires multiples au cours des 12 derniers mois, orientation sexuelle, identification par le médecin déclarant d'un ou des contact(s) infectant(s) potentiel(s) et prise en charge potentielle de ce(s) contact(s), prescription d’un prélèvement et résultats, si gonocoque retrouvé quelle technique utilisée, prescription d’une antibiothérapie pour le patient, et en cas de prescription : prescription avant ou après la réception du résultat biologique, nom de l’antibiotique prescrit.

      L’introduction en 2007 d’une question sur la présence ou non d’une dysurie permet de vérifier la concordance des symptômes cliniques avec la définition utilisée au réseau Sentinelles. Il avait été jusque-là décidé de ne pas invalider les cas ne répondant pas à la définition pour ce critère clinique, afin de ne pas modifier la façon dont étaient analysés les cas depuis le début de la surveillance en 1984. Suite à une nouvelle analyse des données en lien avec Santé publique France, il a été décidé de revoir la procédure de validation des cas. Les cas ne répondant pas à la définition clinique sont dorénavant invalidés, et ce de façon rétrospective depuis 2007 et de façon prospective à partir de 2016. Les données présentées ci-dessous tiennent compte de ce nouveau mode de validation.

    Evolution du taux d'incidence de l'indicateur {{name}} en France métropolitaine

    Téléchargez ou visualisez plus de données rendez-vous sur les pages Base de données > Accès aux données

    Publications scientifiques associées à cette maladie
    • Falchi A, Lasserre A, Gallay A, Blanchon T, Sednaoui P, Lassau F, Massari V, Turbelin C, Hanslik T. A survey of primary care physician practices in antibiotic prescribing for the treatment of uncomplicated male gonoccocal urethritis. BMC Fam Pract. 2011. 12(1):35 PubMed HAL PMC doi:10.1186/1471-2296-12-35
    • Valin N,Flahault A,Lassau F,Janier M,Massari V. Study of partner-related and situational risk factors for symptomatic male urethritis. Eur J Epidemiol. 2007. 22(11):799-804 PubMed doi:10.1007/s10654-007-9184-4
    • Massari V, Dorléans Y, Flahault A. Persistent increase in the incidence of acute male urethritis diagnosed in general practices in France. Br J Gen Pract. 2006. 56(523):110-4 PubMed PMC
    • Massari V, Retel O, Flahault A. A recent increase in the incidence of male urethritis in France. Sex Transm Dis. 2002. 29(6):319-23 PubMed
    • Pelletier A, Lepoutre-Toulemon A, Massari V. Incidence des urétrites masculines en France en médecine générale. Résultats année 1990 - Evolution 1985-juin1991. Bull Epidémiol Hebd. 1991. 41:176-7 Lien
    • Massari V,Garnerin P, Valleron AJ. Evolution de l'incidence de l'urétrite masculine en France. Bull Epidémiol Hebd. 1990. 20:85-6 Lien
    • Massari V, Valleron AJ. Recent reduction in male urethritis in France. Am J Public Health. 1989. 79(5):655 PubMed PMC
    • Coulibaly M, Menares J, Bouvet E, Valleron AJ. Réseau National Téléinformatique de Surveillance et d'Information sur les Maladies Transmissibles : le point sur les urétrites masculines en 1985. Bull Epidémiol Hebd. 1986. 42:165-6 Lien